Mélanie Chauvette

Mélanie découvre sa passion pour la lecture à l’école primaire avec la série Le Club des Baby-Sitters. À cette époque, sa petite voix intérieure lui murmure qu’un jour elle deviendra auteure comme Ann M. Martin. Elle a plus d’aisance à communiquer par écrit. Elle compare l’écriture à une façon de prendre le temps de parler, de choisir les mots justes. Cela lui permet également de laisser libre court à son imagination sans aucune limite. En 2005, elle complète un DEC préuniversitaire en arts et lettres profil littérature, mais la vie l’amène plutôt vers le métier d’archiviste médicale qu’elle exerce depuis maintenant treize ans. Son rêve est mis de côté jusqu’à ce qu’elle emménage à Sainte-Marie, au creux d’une vallée en plein cœur de la nature. Elle renoue avec l’écriture en publiant quelques textes dans les Écrits mariverains, un recueil disponible aux résidents de son nouveau milieu de vie. Originaire de Victoriaville, elle se sert de son passé et de son imagination, pour en faire une création, soit son premier roman: L’oiseau de mes nuits. Elle transmet son goût pour la lecture à ses enfants et c’est sa fille qui lui fait connaitre les Éditions Andara et Boomerang. Elle croit fortement au proverbe que rien n’arrive pour rien!